CAT. DARTY GRAND EST

Accueil » Articles » Réunion extraordinaire du CSE du mardi 3 novembre 2020

Réunion extraordinaire du CSE du mardi 3 novembre 2020

La Direction confirme la fermeture des rayons Gem/Cuisine et Photo en magasin. le PEM reste ouvert !

Le décret gouvernemental émis en fin de nuit vient finalement donner des précisions,

L’objectif de Darty, au même titre que ses concurrents, est de maintenir notre surface de vente ouverte sur les produits essentiels, développer le Click&Collect et le Click&Drive.

Concernant la Cuisine traiter l’encours de l’ensemble des dossiers avec pour objectif de traiter le maximum du topé 2020 ; les rdv Cuisine devraient être possibles en visio (même si l’outil est perfectible pour le moment).

Selon la direction le CA est encore très satisfaisant.

Une nouvelle réflexion sera menée dès dimanche pour étudier si certains sites doivent être fermés ou leurs amplitudes réduites.

Les ouvertures de dimanche (Cap 3000 ou Cabriès par exemple) pourraient être annulées temporairement dès le 15 novembre.

La Direction confirme que le recours au chômage partiel pourrait être envisagé mais non compensé.

La livraison continue à fonctionner normalement, de plus 6 nouvelles familles sont intégrées : barres de son, TV 39 à 44 pouces, robots multifonction, préparateurs culinaires, enceintes HOMCI, fours micro-ondes (en dépose simple sauf branchement simple micro-ondes et TV)

La sollicitation des Centres d’appels est très importante, il semble même que le secteur manque de personnel.

L’IAD accuse une grosse activité notamment dans le Sud.

L’activité ateliers est en corrélation avec celle de l’Exploitation, une forte diminution d’activité est attendue (50% environ) sans doute à partir du 15 novembre. Dans ce cas il faudra faire appel à la démodulation pour gérer au mieux.

 

Conformément à l’accord de reprise la Direction indique qu’elle va privilégier la pause de CP/RTT pour les salariés concernés par ces fermetures.

 

La CAT a été signataire de cet accord (qui a garanti 100% du salaire pendant l’activité partielle et la neutralisation de son impact sur la PFA) et ne peut donc pas s’insurger contre cette pratique.

Néanmoins nous sommes en droit de nous demander :

 

QUI sera mis en CP ? Pourquoi ? Depuis de nombreuses années la Direction prône les vertus du vendeur polyvalent et les contrats de travail stipulent bien vendeur et non vendeur brun ou blanc (à de rares exceptions). Quid des Pôles Services ?

QUEL intérêt à ne laisser ouvert un magasin qu’avec un rayon gris dont la marge est proche de 0 ? Faire du service ? Pour quelle rentabilité puisque, là aussi, c’est le leitmotiv habituel ?

QUELS seront les salaires des vendeurs restés au magasin ??? Les primes vendeurs gris/brun sont les plus basses et la fréquentation sera évidemment quasi nulle ! Venir travailler pour gagner assurément moins que les collègues en CP ??

Quid des interims, CDD ? L’Entreprise se doit contractuellement de poursuivre ces contrats à leur terme et les personnes concernées seront donc maintenues sur site.

Télétravail : nous demandons qu’un rappel soit fait sur les postes ouverts au télétravail. La Direction confirme qu’elle a demandé à pratiquer le télétravail 4 jours sur 5 sur le Siège. Concernant les Centres d’appels la Direction informe qu’elle a fournit à de nombreux salariés les outils nécessaires au télétravail et prend l’engagement de revoir la bonne application des pratiques avec les responsables des Centres.

Nous rappelons enfin que la mise en CP (5 jours), hors accord du salarié, est possible avec un délai de prévenance de 5 jours calendaires selon l’accord de reprise, la mise en RTT (5 jours) avec un délai de 3 jours calendaires.

A ces questions la Direction nous répond que :

  • L’arbitrage de mise en CP/JRTT sera fait par les équipes d’encadrement. Les salariés concernés seront consultés avant d’imposer quoi que ce soit hors délais légaux et que ceux qui acceptent de jouer le jeu seront placés en CP/RTT dès demain.
  • Les vendeurs qui seront planifiés en magasin seront rémunérés sur la base du TRV (comme quoi les demandes que nous faisons sont entendues) du 4 novembre au 12 novembre.
  • Certains seront placés en formation elearning (payé en formation donc) afin d’en profiter pour se mettre à jour.
  • La démodulation concernera également les Pôles Services dont l’absence pèse moins sur le salaire.
  • Sur l’intérêt de l’ouverture partielle la Direction répond franchement en indiquant qu’il est plus couteux d’arrêter la machine et de la relancer que de travailler à – 50% ; elle confirme également qu’il faut tout simplement occuper la place en vue des échéances de fin d’année.
  • La question du maintien sans impact de la PFA, en cas de chômage partiel, est évoquée et la Direction se veut rassurante.

Très clairement le Groupe joue la montre jusqu’à la prochaine prise de parole du Président de la République le 12 novembre, en espérant que ce dernier annonce des mesures d’assouplissement de ce que nous avons déjà du mal à qualifier de confinement …..


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :