CAT. DARTY GRAND EST

Accueil » Articles » Réunion extraordinaire du Comité de Groupe FNAC DARTY du 9 avril 2020

Réunion extraordinaire du Comité de Groupe FNAC DARTY du 9 avril 2020

Avant de vous faire lire les questions / réponses de ce jour, voici en amont des informations sur les échanges verbaux « live » axés sur l’aspect « pratique et réel » de nos métiers et acquis.

Au sujet des techniciens extérieurs les OS reviennent sur les problèmes de décalage entre les chiffres donnés par la Direction et la réalité terrain. En ce qui concerne la protection des salariés des sur-chaussures jetables ont été commandées, ainsi que des visières.

Au sujet des livreurs les mêmes visières ont été commandées car le projet du « plexi » est abandonné. Dans les camions les conducteurs n’auront pas de visière protectrice pour des raisons de sécurité routière.

Au sujet des Centres d’appels les mêmes visières seront distribuées sur les sites en activité. Une demande a été faite pour étendre la « prime remerciement » aux salariés en télétravail (cette demande s’étendant bien sûr à tous les télétravailleurs du Groupe)

 

Click and Collect : nous vous renvoyons au CR du CSE DGE pour avoir les informations pratiques.  Nous réitérons à la Direction Groupe notre mécontentement quant au manque d’information que nous subissons au sein du Comité de Groupe. A ce jour, l’essai effectué par les franchisés ne semble pas suffisamment satisfaisant pour l’étendre aux magasins « intégrés », c’est en tout cas ce que la Direction nous annonce ….

Volet sanitaire ►

Quels sont les établissements et sites encore en activité/ouverts ?

Les Centre de relations clients à distance de Bègles, La Valbarelle, Ennery et Limonest

Les activités .com des entrepôts logistiques de Moussy, Plessis, Mitry, Satolas, Massy et Wissous et tous les Centres de Service pour l’IAD

Les plateformes de livraison

 

Quels sont les établissements et sites encore en activité/ouverts ponctuellement ?

Seuls des magasins parisiens sont ouverts ponctuellement : DARTY Montparnasse, Madeleine, Beaugrenelle, La Défense, Boulogne, Ternes, République, BNF, Forum et Nation / FNAC Forum, Beaugrenelle, Champs Elysées, Etoile, Montparnasse, Italie2, La Défense et St Lazare.

 

Centre d’appel : comment se fait-il qu’une Entreprise comme la nôtre ne sache pas mettre plus de 50% de ses salariés des Centres d’appels en télétravail alors que d’autres le font pour plusieurs milliers de collaborateurs ?

Le télétravail a été testé pour la première fois par les salariés des Centres d’appels le 13 mars. En 12 jours plus de 270 salariés ont été mis en télétravail, la vitesse de déploiement a été très rapide, aujourd’hui 50% des salariés sont éligibles au télétravail.

Il y a néanmoins des limites :

–          Equipement des personnes

–          Nombre de licences disponibles au sein du Groupe

–          Pièce disponible ou dédiée pour effectuer le travail (silence)

 

Y a-t-il une réflexion sur la reprise d’activité ?

Le Groupe commence à travailler à l’élaboration d’un plan de reprise afin d’être en mesure de pouvoir redémarrer efficacement l’activité dès que les mesures de confinement et de fermeture des commerces seront levées.

 

Quelles sont les mesures sanitaires déjà envisagées dans le cadre des futures réouvertures de magasins/établissements/sites ?

Les plans de reprise actuellement en cours de réflexion intégreront ces questions dans le but d’optimiser ces conditions de reprise du travail et de rassurer et protéger les salariés.

En amont de la reprise tous les magasins feront l’objet d’opérations de nettoyage spécifique et d’une désinfection des surfaces de contact. Ces opérations seront lancées à J-1 ou J-2 de la réouverture des sites aux salariés et/ou public.

Il conviendra d’étudier l’opportunité ou non de maintenir certaines mesures à l’issue de la crise, dès lors qu’elles serviront la bonne organisation du travail.

 

Volet Social ►

 

Demande de généralisation d’une prime identique à tous les salariés en activité, ceux en télétravail notamment : la Direction indique qu’il n’est pas envisagé à ce stade de généraliser cette prime aux salariés qui ne se déplacent pas sur site ou chez les clients. Néanmoins cette question sera portée à l’ordre du jour de la prochaine négociation concernant les Cp.

 

Quelle politique la Direction compte-t-elle mener au sujet des CP et RTT non pris au 31 mai 2020 ?

La Direction nous indique sa volonté d’ouverture de négociations à ce sujet dès la semaine prochaine, elle souhaite mener une négociation avec les OS représentatives au niveau du Groupe, excluant ainsi les plus petits et ne tenant pas en compte les différences notoires entre les deux enseignes et les conséquences liées. Nous avons demandé des négociations par entités.

 

Une décision a-t-elle été prise quant au versement des Participations et Intéressements ?

Le versement de ces primes est prévu normalement.

Néanmoins, nous souhaitons attirer votre attention sur 2 points :

  • La période de confinement laisse supposer que les délais d’acheminement des courriers d’information auprès des salariés seront prolongés. Compte tenu du contexte et afin de laisser le temps aux salariés de solliciter le versement des sommes plutôt que le placement par défaut sur le fond, il pourrait être envisagé un prolongement de la période de questionnement de quelques semaines par rapport au calendrier habituel (pour info, 60% des salariés font le choix du versement) • La nécessité de changer le fonds Amundi Protect 90, fonds par défaut du PEG, et de le remplacer temporairement par le fonds monétaire Arcancia 257, les autres fonds étant sur des courbes rendement/risque trop élevées. En effet, compte tenu de la récente chute des marchés, l’ensemble du fonds a été converti en monétaire afin d’assurer un rendement minimum. Or le fonds est à présent dénaturé et l’AMF a demandé à Amundi de le fermer à toute nouvelle souscription. Cela impliquera donc de modifier le règlement du fonds en lien avec les IRP et de communiquer auprès des salariés et anciens salariés porteurs de parts, du changement de fonds par défaut et de l’impossibilité de faire des versements sur ce fonds.

Ces éléments pourraient donc être de nature à reporter le délai de versement jusqu’à fin juin 2020 au plus tard

Une négociation avec les OS représentatives Groupe aura lieu le 14 avril à ce sujet.

 

Demande d’engagement sur la mise en place dès avril d’un bulletin de paie détaillé (nombre d’heures chômées, indemnisation etc …)

En application du décret du 25 mars le bulletin de paie, en cas d’activité partielle, devra mentionner :

–          Le nombre d’heures chômées indemnisées au titre de l’AP

–          Le taux horaire appliqué pour le calcul de l’indemnité de l’AP

–          Les sommes versées aux salariés au titre de la période considérée.

Selon les Q/R du gouvernement, l’employeur dispose de 12 mois (A/C de la publication du décret) pour respecter cette obligation. En attendant il peut continuer à fournir ce document dans sa forme initiale.

 

Volet économique ►

 

– Le Groupe « n’est plus en mesure de confirmer ses objectifs 2020 », quelle est la baisse de CA anticipée à ce stade ?

La perte de CA est d’environ 70 depuis la fermeture des magasins.

 

Pouvez-vous nous communiquer des informations sur la reprise d’activité des fournisseurs (asiatiques notamment) ?

En synthèse : c’est surtout la demande qui est très faible !

–          En Asie la production a redémarré et les problèmes de transports quasi résolus.

–          En Europe la production est très perturbée

Les relations commerciales avec les fournisseurs sont maintenues durant cette période.

 

Volet financier ►

La notation de crédit du Groupe délivrée par les agences de notation a-telle évolué depuis le début de cette crise ?

La notation de crédit du Groupe par S/P a été rétrogradée de BB+ à BB ; d’autre part le Groupe a été mis sous surveillance en vue d’une dégradation chez Moody’s.

 

Demande d’explication sur la transaction en date du 12 mars 202 de rachat de 1350 actions du groupe (au prix de 27,75921€), s’agit-il d’une opération faite au nom de l’Entreprise ou à titre individuel ?

Mr Martinez a fait ces achats à titre privé comme la déclaration à l’AMF l’atteste.

 

Quelles sont les mesures prises pour protéger les liquidités du Groupe ?

Diminution des frais de personnel avec des dispositifs de chômage partiel

80% en France (100% dans les magasins, 70% dans les sièges)

Compensation salariale par l’Etat en France

Mesures similaires dans les autres pays

Les loyers et d’autres coûts ont été repoussés / suspendus Passage des paiements fournisseurs en délai long (de 30 à 60 jours)

Optimisation des approvisionnements (diminution des commandes pour les ajuster à l’évolution des ventes)

Plan d’action sur les stocks Absence de paiement / décalage des loyers

Paiements URSAFF, impôts et charges sociales décalés

Plans d’action ambitieux en cours de déploiement pour limiter les dépenses (révision CAPEX…), c’est-à-dire que tous les investissements prévus sont en « ré-étude » (informatique, ouverture de magasins, re modeling etc …)

Ressources financières disponibles mobilisées 145m€ de billets de trésorerie tirés depuis le 13/03 400m€ de lignes de crédits confirmés (RCF) tirées depuis le 18/03 et non utilisées à fin mars


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :